Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

Halloween (2018)

Halloween, David Gordon Green

Réalisé par David Gordon Green, sorti le 24 octobre 2018

Avec Jamie Lee Curtis, Judy Greer, Andi Matichak...

"Laurie Strode est de retour pour un affrontement final avec Michael Myers, le personnage masqué qui la hante depuis qu’elle a échappé de justesse à sa folie meurtrière le soir d’Halloween 40 ans plus tôt..."


Mon avis (Bien) : 


 

*** Avis express ***

Il est vraiment regrettable que cette séquelle tardive de David Gordon Green fasse l'impasse sur l'excellente suite de Rick Rosenthal, Halloween 2 (qui demeure encore aujourd'hui le prolongement le plus logique de l’œuvre de Carpenter).  D'autant plus que cela n'aurait finalement pas changé grand chose au film en l'état ; si ce n'est le nombre de morts attribués à Michael Myers, et que cela aurait surtout évité de bazarder aussi grossièrement la relation fraternelle le liant à Laurie Strode. C'est bête, car c'était juste l'essence-même de la saga de puis près de quatre décennies quoi... Du coup, cela donne encore plus l'impression que Michael Myers est juste un gros bourrin tuant n'importe qui sans raison, transformant ainsi la créature mythologique de Carpenter en vulgaire ersatz de Jason Voorhees... Ce qui est un peu dommage.

On peut également déplorer cet aspect Halloween : 20 ans après (le retour de la revanche), lui donnant un aspect "Halloween : 40 ans après" un peu trop marqué. Le film de Steve Miner ayant d'ailleurs signé deux Vendredi 13, le deuxième et le troisième opus avait d'ailleurs un peu le même objectif : effacer tout ce qui n'allait pas dans la franchise, tout ce qui ne concernait pas directement le combat entre Michael Myers et Laurie Strode, et offrir une "nouvelle" suite (évacuant du coup tous les évènements depuis le deuxième film). J'ai d'ailleurs encore une nette préférence pour cette séquelle, car elle me semblait offrir une conclusion bien plus satisfaisante à l'histoire ; notamment concernant Laurie Strode, qui ressemble ici un peu trop à une Sarah Connor parano / sociopathe / cinglée en mode Terminator 2 sur le retour.

Fort heureusement, ce Halloween (2018) est quand même nettement moins honteux que l'insipide nanar Halloween Resurrection avec Busta Rhymes qui fait du kung-fu. Mais il faut bien reconnaître que tout cela manque sérieusement d'originalité dans le traitement de Laurie Strode (rappelant donc un peu trop H20 en moins bien), et que les nouveaux personnages (surtout la bande de jeune ados) sont juste tous totalement insipides (ou trop survolé comme le couple d'enquêteurs par exemple). Mention tout de même au toujours impeccable Will Patton qui apporte ici un peu de crédibilité à l'ensemble (même si le "twist" complètement débile et mal amené de la fin amenuise un peu trop son importance ; surtout qu'on le voir venir à des kilomètres). Pour le coup, je trouvais la démarche de Rob Zombie avec son remake vénère creusant davantage les origines du fameux boogeyman un peu plus intéressante.

Bon, le film de David Gordon Green parvient toutefois à s'en sortir avec les honneurs grâce au savoir technique de son auteur (le long plan s'achevant avec le couteau transperçant la gorge d'une victime est classe tout comme celui avec tous les malades mentaux qui déambulent dans cette route fantomatique), à sa direction artistique plutôt soignée (on est loin de l'aspect DTV du honteux sixième film avec son délire de secte satanique à la con) et sa bande son impeccable (le morceau "The Shape Hunts Allyson" notamment est une vraie réussite !). Au final, j'ai plutôt passé un bon moment, je reverrais sans doute le film avec plaisir, mais son manque évident de personnalité lui fait quand même perdre un peu trop cruellement en efficacité...

 

Pour voir d'autres chroniques de films : cliquez-ici.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mr Vladdy 09/11/2018 14:01

Je ne regarde que les smileys pour cet avis, je reviendrais le voir plus tard quand j'aurais enfin vu ce film qui me tente beaucoup. Dommage, il ne passe pas à côté de chez moi, je dois aller jusqu'à Brest et j'ai à moitié la flemme donc ça sera plus tard à la télévision ou en Bluray ^^