Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

City Hunter 2015: Paris Rescue

Réalisé par Mathias Sariel, sorti le 4 juillet 2017 (web)             

Avec Jean-Baptiste Martin, Charlotte Belhomme, Maximilien Poullein, Damien Jouillerot, David Brenot, Sarah Meliani, Alban Casterman, Guy Amram...

Librement adapté des personnages créés Tsukasa Hojo.
 

 
Les fans du chef-d’œuvre de Tsukasa Hojo le connaissent sous le nom de Ryô Saeba. Les jeunes français qui ont grandi dans les années 90 savent que la justice s’appelle Nicky. Mais pour tous, il est le CITY HUNTER. Dans la chaleur de la nuit, le crime est toujours puni... Nicky Larson ne craint personne, surtout si la fille est mignonne !
 
Après de nombreux mois, années même, de gestation (comme son titre l'indique, le film aurait dû sortir il y a deux ans déjà, pour les 30 ans du manga), le fanfilm City Hunter 2015: Paris Rescue est enfin disponible sur le net. Hommage modeste mais élégant au dessin-animé culte du Club Dorothée, cette première réalisation prometteuse du passionné et passionnant Mathias Sariel étonne par la qualité de son exécution. Le film a été fait avec presque rien, mais absolument tout se voit à l'écran (surtout lorsque l'on a eu la chance de le découvrir sur grand écran, comme votre humble serviteur). Le budget (très) serré du film, quelques milliers d'euros seulement, a été rondement bien exploité.
 
Des fanfilms sur le personnage, il y en a eu un paquet. Si beaucoup restent sympathiques par leur côté artisanal un peu cheapos à base de déguisements et autres perruques improvisés, peu ont bénéficié d'une telle rigueur et d'un tel professionnalisme. Il faut dire que Mathias Sariel a mis les petits plats dans les grands ; et que l'excellent Vincent Vieillard-Baron (déjà à l’œuvre sur le long-métrage Horsehead de Romain Basset) a fait des merveilles à la photographie. Sans parler du soin apporté aux décors et aux costumes : le fameux ensemble veste clair et t-shirt rouge du héros sont bien là, tout comme son inoubliable Austin Mini assorti !
 
City Hunter 2015: Paris Rescue a aussi la chance d'avoir pu bénéficier d'une distribution des plus solides emmenée par Jean-Baptiste Martin (Pep's, Sauveur Giordano) dans le rôle-titre, Maximilien Poullein (Virtual Revolution, Un village français), Damien Jouillerot (Monsieur Batignole, Effroyables Jardins), Alban Casterman (La Môme, Dix pour cent) ou encore le magnétique Guy Amram (La Vérité si je mens !, Les Jolies Choses). Le plaisir des comédiens qui prêtent leur physique aux personnages aujourd'hui se ressent autant que celui de ceux qui prêtaient leur voix au dessin-animé d'antan (comme Vincent Ropion en Nicky, et surtout Maurice Sarfati qui faisaient parler les méchants de façon aussi ridicule). Et ce plaisir est vraiment communicatif. La douzaine de minutes tournées se regardent vite. Très vite. Reste à espérer qu'une suite (teasée de façon alléchante) soit prochainement mise en chantier.
 
Wait & See.
 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article