Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Réalisé par Spike Lee, sorti le 22 août 2018

Titre original :  BlacKkKlansman

Avec John David Washington, Adam Driver, Topher Grace...

"Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l'histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions. En se faisant passer pour un extrémiste, Stallworth contacte le groupuscule : il ne tarde pas à se voir convier d'en intégrer la garde rapprochée. Il entretient même un rapport privilégié avec le "Grand Wizard" du Klan, David Duke, enchanté par l'engagement de Ron en faveur d'une Amérique blanche. Tandis que l'enquête progresse et devient de plus en plus complexe, Flip Zimmerman, collègue de Stallworth, se fait passer pour Ron lors des rendez-vous avec les membres du groupe suprémaciste et apprend ainsi qu'une opération meurtrière se prépare. Ensemble, Stallworth et Zimmerman font équipe pour neutraliser le Klan dont le véritable objectif est d'aseptiser son discours ultra-violent pour séduire ainsi le plus grand nombre…"


Mon avis (Bien) : 


 

*** Avis express ***

La mise en scène est excellente, la BO impeccable et le casting plus que convaincant (les acteurs qui incarnent les rednecks notamment sont plus vrais que nature). Globalement, le dernier Spike Lee est plutôt un bon cru, avec ses pointes d'humour qui font souvent mouche, son histoire captivante et ses personnages que l'on prend plaisir à suivre. Il est donc d'autant plus dommage que ce film militant (comme souvent – toujours ? – chez le réalisateur) manque parfois de subtilité et se termine de façon aussi putassière (le lien avec Trump est vraiment caricatural au possible). Sans ces dernières minutes franchement poussives, le film aurait sûrement pu récolter un demi ou même un point supplémentaire (et paraître un tantinet plus subtil). 

 

Pour voir d'autres chroniques de films : cliquez-ici.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article