Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

Livre d'or

http://img441.imageshack.us/img441/9365/livredorn.jpg
N'hésitez pas à laisser à vos commentaires et vos impressions sur le site

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kapoune 13/02/2013 13:14


Je repassais dans cette rubrique par hasard et... Que de nostalgie de constater que j'ai été la première à commenter cette page :D


Je me sens donc obligée de resigner ton livre d'or (quelques années après), maintenant que mon blog de l'époque n'est plus et est désormais remplacé ! 


J'espère qu'on continuera longtemps à parler de cinéma, de choses et d'autres... ! ^^


Longue vie à la Shinématèque !

Mr.Smith 24/04/2011 18:41



Beau blog, les critiques son très juste, ça fait plaisir à lire.



le gall 31/05/2010 10:20



Bonjour,


je souhaite contacter l'auteur de ce blog pour une invitation avant-première. Merci de me joindre par mail si cela vous intéresse.


Margaux



inweltsein 20/12/2009 00:36


J'ajouterais finalement que le seul moment qu'a salué Delphine dans sa critique, le regard effrayant, bestial de Timi dans une fameuse scène.. Est pour moi le seul moment où le film en fait trop,
marche avec des gros sabot ("tout comme Napoléon perçait déjà sous Bonaparte, la bête rode déjà dans le jeune syndicaliste gauchiste Benito" est en substance le message un peu téléphoné que cette
scène veut exprimer.. mais c'est le seul moment où Bellocchio est un équilibriste maladroit)


inweltsein 20/12/2009 00:32



Bonsoir Shin,

C'est bien que Delphine intervienne juste avant car c'est justement en réaction à sa critique que je te laisse quelques mots pour te convaincre de ne pas renoncer à aller voir Vincere.

Pour moi ce film est un monument, un miracle permanent d'un équilibriste, c'est sidérant... C'est un chef d'oeuvre graphique et sonore, porté par deux performances exceptionnelles, mais plus
particulièrement par le talent et les épaules de Giovanna..

Et puis Delphine fait un énorme contre-sens en conclusion.. Dire qu'il faut découvrir le film si l'on pense qu'Huppert a été une bonne présidente.. C'est absurde : ni le film ni les acteurs n'a
pas été récompensé par son jury, un immense oubli car il fallait au moins récompenser où l'un ou l'autre, démontrant un manque d'objectivité que l'on soupçonnait déjà au vu des films
récompensés.

Pour dire mon enthousiasme, c'est un film que je crains de voir chez moi, sur support numérique quand il sera disponible, je crains d'abimer mon souvenir, ce film a des qualités qui ne se
révèlent pleinement qu'en salle.. Tout comme je garde le souvenir d'enfance d'un Amadeus avait une force inédite en salle, que je n'ai pas retrouvé depuis.
D'autre part, pour la première fois, j'ai écrit à une société de distribution et à une société de coproduction pour les remercier d'avoir pris les risques financiers afférents justement à la
distribution ou la production du film..