Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

Comment se faire larguer en 10 leçons

Réalisé par Donald Petrie, sorti le 11 juin 2003
Titre original : How to lose a guy in 10 days


Avec Kate Hudson, Matthew McConaughey, Michael Michele, Adam Goldberg, Kathryn Hahn, Shalom Harlow, Bebe Neuwirth ...

"Andie Anderson (Kate Hudson), une belle et talentueuse journaliste, est chargée par sa rédactrice en chef (Bebe Neuwirth) de livrer un compte-rendu personnel et documenté sur tout ce qui peut faire échouer une histoire d'amour. Andie dispose de dix jours pour faire la conquête d'un mâle, puis accumuler toutes les gaffes possibles qui le feront fuir dare-dare. La journaliste jette alors son dévolu sur le fringant Benjamin Barry (Matthew McConaughey), un des publicitaires les plus en vue de l'agence Warren... sans se douter que celui-ci a fait le pari inverse : séduire Andie et la rendre, en dix jours, follement amoureuse de lui..."

 



Mon avis :  http://i184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/icon_smile.gif http://i184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/icon_smile.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_bof.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif




Bon, une chose est sûre, lorsqu'on va au ciné voir une comédie romantique, on sait généralement à quoi s'attendre : un garçon (super bôgosse) et une fille (super mignonne) vont se rencontrer alors que tout les opposent (soit ils ne se connaissent pas ou soit, encore mieux, ils se détestent...^__^). Leur rencontre va être le fruit d'un concours incroyable de circonstances (souvent fort amusantes) qui va les amener à s'apprécier et finalement à s'aimer. Pour que ça soit un peu plus palpitant, au moment où les deux tourtereaux découvrent qu'ils sont faits l'un pour l'autre, une révélation imprévue (que tout le monde attendait... ) change cette belle histoire d'amour en discorde carabinée. Ils s'engueulent, se quittent, ne veulent plus se voir. Bref, sanglots pour tout le monde. Puis, à la toute fin, quand on croyait que tout était perdu (on plutôt qu'on faisait semblant de croire que tout était perdu), l'amour étant plus beau que tout et surmonttant tous les obstacles, ils finissent par se retrouver et s'embrassent sous un soleil couchant, sur un pont, dans un grand magasin, un parc naturel, un quai de gare, un hall d'un aéroport... ou tout endroit un peu romantique et si possible bourré de monde qui profitera du bonheur (à l'instar de nous public - l'allégorie parfaite en somme) de nos deux amoureux enfin réunis. Et évidemment, re-sanglot (de bonheur, cette fois-ci) pour tout le monde, musique romantique, baiser langoureux pendant que la caméra tourne autour d'eux et levé de rideau...

Tout ça, sans entrer dans les détails, on s'y attend lorsque l'on va voir une comédie romantique. Le tout est maintenant de savoir si le film va avoir le "p'tit kek'chose" en plus qui nous le rendra plus attachant que les autres...
Et en ce qui concerne Comment te faire larguer en 10 leçons, ça fonctionne plutôt pas mal. Pour sa comédie romantique, Donald Petrie (le réalisateur du film) s'est principalement appuyé  sur un manuel humoristique de Michele Alexander et Jeannie Long, Comment faire fuir un mec en dix leçons : tous les trucs à éviter si vous voulez le garder, qui contient des conseils du genre :  "Donnez un petit nom à son pénis", "Dites lui qu'il vous rappelle votre papa", "Prenez tout le temps votre mignonne voix de bébé", "Après l'amour, dites-lui que vous avez arrêtée la pilule parce que vous avez peur que ça vous fasse grossir et demandez-lui s'il est d'accord", "Au téléphone, à partir de maintenant, ne dites plus votre nom mais : c'est moi !"... Ce projet au ressort comique évident devait originairement échoir à Danny DeVito qui devait en assurer la production ainsi que la réalisation via sa propre société, Jersey Films. Mais finalement, à la suite de différents artisitques,  c'est Donald Petrie (qui lança la carrière de Julia Roberts avec le film  Mystic Pizza et réalisa Les Grincheux, L'associé avec Whoopi Goldberg ou encore Miss Détective avec Sandra Bullock) qui en aura la tâche.

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/rsz/434/x/x/x/medias/nmedia/18/35/06/81/p3.jpgCe que veulent les femmes... (légende sans réponse)

Côté casting, SisMatthew McConaughey, tout auréolé du succès du film Un mariage presque parfait avec la bomba latina Jennifer Lopez, avait été très rapidement pressenti pour le rôle, c'est d'abord Gwyneth Paltrow qui devait jouer le rôle de la charmante demoiselle. Mais un différend artistique la poussa elle-aussi à céder sa place au profit de Kate Hudson. J'aouve que ce désistement tombe à pic car l'héroïne de presque célèbre a toujours autant de charme que dans le film de Cameron Crowe et insuffle à celui-ci une énergie inespérée. Car, en effet, le film à proprement parler utilise sans grande originalité toutes les ficelles habituelles de la comédie romantique et son happy end est totalement prévisible... Néanmoins, l'alchime entre la délicieuse Kate Hudson et le viril Matthew McConaughey fonctionne plutôt bien à l'écran et l'humour fait souvent mouche ("Princesse Sophia !" ^__^)  ce qui permet au film de constituer un divertissement sentimental d'assez bonne facture. Du côté des seconds rôles, les fans de Friends auront plaisir à reconnaître également Adam "Eddie Menuek" Goldberg qui joue le rôle d'un des potes de Matthew McConaughey...

Au final, voici une comédie romantique classique, sans prétention mais divertissante, qui doit beaucoup à son couple d'acteurs épatants aussi attachants que drôles. Comment te faire larguer en 10 leçons constitue ainsi un choix judicieux si on veut partager un instant tendre avec sa douce ou celle qu'on espère le devenir. C'est clairement pas un inoubliable du genre, mais un petit moment de pur détente récréative qui bénéficie d'un capital sympathie certain...


Pour voir d'autres chroniques de films : cliquez-ici

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Artémis 11/01/2009 14:07

Bonne analyse des ressorts d'une comédie sentimentale. Et pourtant, bien que connus d'avance, ils fonctionnent (quasiment) toujours. Même si dans ce domaine, les américains et les anglais sont inégalables pour savamment doser l'alchimie.

Shin 15/01/2009 21:24



Bonsoir Artémis,

Effectivement, américains et anglais sont très forts dans ce domaine ! Même si quelques français (comme Rémi Bezançon ou Pierre Salvadori) parviennent quelque fois à s'illustrer de très
belle façon également !

Amicalement,

Shin.