Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 00:00
bienvenuechezleschtis-danyboon.jpg Réalisé par Dany Boon, sorti le 20 février 2008 dans ch'nord et le 27 dans le reste de la France

Avec Kad Merad, Dany Boon, Zoé Félix, Line Renaud, Anne Marivin, Philippe Duquesne, Guy Lecluyse, Stéphane Freiss ...

"Philippe Abrams (Kad Merad) est directeur de la poste de Salon-de-Provence. Il est marié à Julie (Zoé Félix), dont le caractère dépressif lui rend la vie impossible. Pour lui faire plaisir, Philippe fraude afin d'obtenir une mutation sur la Côte d'Azur. Mais il est démasqué : il sera muté à Bergues, petite ville du Nord. Pour les Abrams, sudistes pleins de préjugés, le Nord c'est l'horreur, une région glacée, peuplée d'êtres rustres, éructant un langage incompréhensible, le "cheutimi". Philippe ira seul. À sa grande surprise, il découvre un endroit charmant, une équipe chaleureuse, des gens accueillants, et se fait un ami : Antoine (Dany Boon), le facteur et le carillonneur du village, à la mère possessive (Line Renaud) et aux amours contrariées. Quand Philippe revient à Salon, Julie refuse de croire qu'il se plaît dans le Nord. Elle pense même qu'il lui ment pour la ménager. Pour la satisfaire et se simplifier la vie, Philippe lui fait croire qu'en effet, il vit un enfer à Bergues. Dès lors, sa vie s'enfonce dans un mensonge confortable... "




Mon avis http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_smile.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_smile.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_smile.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_bof.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif




En ce qui me concerne, Dany Boon est une personne qui m'a toujours été extrêmement sympathique. La première fois que j'ai découvert son visage si jovial fut à travers l'émission d'Arthur Les Enfants de la Télé , à l'époque où elle était encore diffusée sur France 2. Il y présentait alors de courts sketchs durant une séquence appelée Les Zaccros de la Télé. Par la suite, j'ai évidemment pu voir à de nombreuses reprises ses spectacles à la télé, en VHS, puis en DVD (parce qu'ils m'avaient bien plu) et même sur scène par deux fois (pour Dany Boon en parfait état et Waïka). Qu'il s'agisse d'un dépressif adepte du mime, d'un cultutriste ayant trop abusé de la gonflette, d'un employé de la SNCF qui a le "malheur" de gagner au Loto, du Garage 'Ercedes, de la Poste ou encore de l'inoubliable K-way, ce fut à chaque fois un immense éclat de rire !

Par la suite, ayant raté la représentation sur scène de sa première pièce de théâtre, La Vie de chantier (il faut dire aussi que j'habitais à l'époque en province), je me suis rattrappé sur le DVD de celle-ci et je fus encore une fois comblé ! Autant vous l'avouez tout de suite : pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, je suis un très grand fan de Dany Boon.

Excellent humoriste, metteur en scène de théâtre doué, il s'est également révélé être un comédien très convaincant dans le film Joyeux Noël de Christian Caron, et dans un registre bien différent de celui dans lequel on a pris l'habitude de le voir. Pour le reste de sa carrière filmographique, il faut bien avouer qu'elle n'a pas toujours été très inspirée (Le Déménagement ou encore La Doublure , mais surtout Bimboland et Pédale dure). Toutefois, lorsqu'il a été question d'adapter sa propre pièce de théâtre au cinéma, il faut bien dire que ce fut nettement plus convaincant. Dany Boon y était irrésistible aux côtés de la charmante Michèle Laroque , de l'indispensable Zinedine Soualem (seul rescapé du casting original de la pièce) et du génialement cynique Daniel Prévost. Et ce n'est pas pour rien que La Maison du bonheur remporta un joli succès public de plus d'un million de spectateurs. Un score alors très honorable pour un film de cette prétention et étant donné le contexte actuel de l'industrie cinématographique. Pourtant, ce n'est rien en comparaison de l'exploit que le nouveau film de Dany Boon est en train de réaliser : plus de 15 millions de spectateurs en moins d'un mois d'exploitation, du jamais vu !

Véritable évènement hexagonal, et même plus si l'on obserse ce qu'il se passe chez nos amis belges, l'incroyable succès de Bienvenue chez les Ch'tis a de quoi laisser dubitatif. Moi-même, en grand fan de Dany Boon, je ne m'attendais vraiment pas à un tel engouement . Traditionnellement, le Nord est plus volontiers utilisé pour illustrer des drames sociaux façon Germinal d'Emile Zola ou la mélancolie façon Le plat pays de Jacques Brel ; la joie de vivre et la comédie étant plutôt l'apanage du Sud où l'univers de Marcel Pagnol côtoient des films bien franchouillards tels que Le Gendarme de Saint-Tropez , Camping ou encore Taxi .

Et justement, avec Bienvenue chez les Ch'tis , Dany Boon a cherché à s'affranchir des clichés que l'on porte traditionnellement sur la région du Nord : "L'idée de Bienvenue chez les Ch'tis , je l'ai eue avant de faire mon premier film, La Maison du bonheur . Mais je voulais d'abord voir si j'étais capable de réaliser un film, car je ne voulais pas me planter avec un sujet qui me tienne fort à coeur. Tous les sujets sont importants, mais celui-là l'est vraiment : c'est mon enfance, c'est ma région, c'est les gens... C'est mes frères quoi ! Ils comptent sur moi. Et justement l'idée du film est parti de la vision qu'ont ceux qui ne connaissent pas le Nord-Pas de Calais. Ces Français qui ont une vision très négative et terrible de la région, que ce soit sur la pauvreté, le désespoir, le chômage ou les mines. D'où l'envie de faire une comédie très humaine, dont le personnage principal, n'étant pas originaire du Nord, va découvrir la culture ch'timi, le sens de l'accueil, du partage...Tout ce que résume ce proverbe : un étranger qui vient dans le Nord pleure deux fois : quand il arrive, et quand il repart ".

http://img413.imageshack.us/img413/6393/michelgalabrutropezxo0.jpg


Alors bien sûr, s'agissant d'une comédie, on rigole beaucoup. Une des grandes forces du film étant de réunir un duo d'acteurs aussi forts que ceux que sait parfois mettre en images Francis Weber (auprès duquel il a pu apprendre pas mal de choses étant donné qu'il est aussi à l'affiche de la reprise théâtrale de son Dîner de cons ). Et si Dany Boon est toujours aussi drôle, Kad Merad est franchement hilarant. En plus d'être un comédien indéniablement doué, l'humoriste possède une incroyable faculté pour déclencher les rires. Le film regorge d'ailleurs de moments savoureux tels que le départ du personnage de Kad Merad du Sud évoquant l'adieu aux déportés, ou encore son arrivée dans le Nord où sa visite de la demeure de Dany Boon prend des airs de Psychose ! À ce propos, il faut d'ailleurs féliciter l'humilité de Dany Boon qui n'a pas cherché à tirer la couverture sur lui-seul, mais a au contraire su laisser le beau rôle à son compère et à sa région. La générosité des Ch'tis n'est visiblement pas un mythe.


Sincère, touchante et émouvante, la démarche de Dany Boon fonctionne surtout grâce à sa grande sensibilité qui lui permet de se moquer affectueusement de tous les clichés, et à son sens aiguisé de l'écriture qui lui permet d'en tirer tout le potentiel comique nécessaire. Se jouant de la caricature s'en tomber dans celle-ci (ce qu'ont décidément bien du mal à faire Fabien Onteniente, Gabriel Aghion ou encore Cauet...), Bienvenue chez les Ch'tis bénéficie ainsi de séquences bien sentie que le Benoît Poelvoorde des Cahiers de Monsieur Manatane ou le Jérôme Deschamps des Deschiens n'auraient pas renier (à l'instar du passage d'anthologie de la "reconstitution toute en clichés" de la ville de Bergues...). Ainsi, n'est-il pas très surprenant de trouver Philippe Duquesne (ex-compère de François Morel, Brunot Lochet, Olivier Saladin et consors) dans le film de Dany Boon, et n'aurait-il pas été beaucoup plus surprenant non plus d'y trouver une Yolande Moreau tout à fait appropriée. Et pourquoi pas pour camper la maman du Ch'ti Dany Boon ? Dans ce rôle, Line Renaud est tout à fait convaincante , mais je reste toutefois persuadé que Yolande Moreau aurait été vraiment parfaite. De la même manière, après avoir vu Paris de Cédric Klapisch, je pense que Karin Viard aurait campé plus délicieusement la femme de Kad Merad que Zoé Félix dont la personnalité a bien moins de mordant. Cela dit, je chipote. Globalement, les comédiens tiennent la route (avec une mention spéciale d'ailleurs à la - trop courte - apparition de l'exquis Michel Galabru !) ; ce sont justes des idées de casting que j'ai eu en regardant le film...

Loin de toute beauferie grasse et de prétention outrancière, Claude Berri a eu bien plus de flair que son fiston Thomas Langmann (et "son" Astérix) en produisant cette comédie aussi réjouissante qu'attachante. Plus que jamais, le gros bulldozer gaulois et sa campagne de promotion titanesque s'est fait voler la vedette par le petit tracteur ch'ti mi et son bouche-à-oreille fédérateur. Ce qui est rassurant. Le comique de situation (qui ridiculise plus volontieurs les "non-Nordistes" plein de clichés que les Ch'tis d'ailleurs) fonctionne à plein régime et l'humour (simple sans être simpliste) fait souvent preuve d'une subtilité étonnante. Finalement, le film aurait très bien s'appeler "Bienvenue chez les Normands / Bretons / Alsaciens / Berrichons / Auvergnats / Béarnais ... " que ça n'aurait pas changé grand chose (à part l'accent). En prenant à contre-pied toutes les valeurs stérotypées du Nord comme du Sud et en pratiquant une auto-dérision applicable à bon nombre de régions de France, Dany Boon a réussi à faire qui plaira à tous. Il a d'ailleurs eu le bon goût de rendre son film moins hermétique que son one man show tout en Ch'ti  : A s'baraque (incompréhensible pour ceux n'étant pas accoutumés au parlé Ch'ti). Malgré tout, pour ceux qui, comme moi, ont la chance d'avoir séjourné dans le Nord, le film est également agrémenté de références purement Ch'ties savoureuses (le voir dans une salle lilloise devant être encore plus sympathique qu'une salle parisienne : le rire appelant le rire). Bienvenue chez les Ch'tis bénéfice aussi du fait que, chose rare, la drolerie du film dépasse sa simple bande-annonce.

Cela dit, quand je disais que le film plaira à tous, je parlais évidemment des francophones. En effet, si ce film fonctionne pour nous, je vois difficilement comment ceux qui ne comprennent pas notre langue pourraient y adhérer (même via des sous-titres, ça me semble intraduisible). On peut d'ailleurs rester sceptique face à l'annonce de la présentation du film en ouverture du " Festival du Film Français" qui se tiendra du 14 au 20 avril prochain à Los Angeles (que Dany Boon connaissait déjà pour y avoir joué A french comedian lost in L.A. en 2000). Difficile en effet de dire si l'humour très régional du long-métrage saura trouver une résonance aux États-Unis, mais la consécration est bel et bien au rendez-vous pour la comédie de Dany Boon, rebaptisée Welcome to the land of Sh'tis pour l'occasion. Enfin, tant que les américains ne nous infligent pas un remake du style "Bienvenue chez les Rednecks "...


Pour voir d'autres chroniques de films : cliquez-ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Oreo33 31/01/2014 17:39


Belle analyse du film qui s'est bien fait cracher à la gueule. Amusant et qui est tombé au bon moment comme tu dis. Tu ressors de la salle avec le sourire.


Pas sûr de le prendre en beurré cela dit. Au fait qu'as-tu pensé de RIEN A DECLARER ?

Shin 06/05/2014 23:08



J'ai eu le blu-ray en cadeau lorsque j'ai acheté mon lecteur, mais je l'aurais sûrement pris quand même. C'est une comédie très efficace qui a cartonné, et c'est donc fait copieusement lynchée en
retour (une rengaine habituelle).

Rien à déclarer se regarder, mais je me souviens m'être largement moins amusé (malgré Benoît Poelvoorde). Pas sûr d'avoir envie de le revoir.

En revanche, j'ai trouvé Supercondriaque très sympathique.



tinalakiller 23/11/2008 20:02

drolement sympa ce film (mm si après, je trouve hallucinant qu'il est pu faire 20 millions d'entrées en france)

Shin 23/11/2008 20:50



Salut Tina,





Il est vrai que le succès colossal du film reste très surprenant, malgré le fait qu'il soit plutôt réussi dans son genre.





Amicalement,





Shin.



Medigane 28/07/2008 14:58

Bon, là j'avoue que nos avis divergent.
Si je suis d'accord que Bienvenue chez les ch'tis n'est pas une comédie ratée, à aucun moment elle ne m'a fait rire. (je ne parle pas d'hilarité, juste d'un rire). Même si la séquence de la reconstitution du nord par les clichés est très amusante.
Je suis content de ce succès, comment ne pas l'être ? mais je trouve qu'il est largement disproportionné et immérité (dans de telles proportions, s'entend).

Shin 29/07/2008 09:02



Salutations ami Medigane,

Nos avis ne divergent pas tant que ça. Bien sûr, il semblerait que le film m'ai bien plus amusé que toi. Pourtant, je n'estime pas non plus qu'il s'agit de la comédie du siècle, ni de la décennie
(et pas plus de l'année). C'est juste un bon film plutôt amusant.

J'aime beaucoup Dany Boon et je suis content que le film marche, mais il est vrai que ce succès paraît quelque peu disproportionné... Pour ma part, malgré ses qualités que je souligne dans mon
billet, il est tout de même loin d'égaler La Grande Vadrouille.

Peut-être est-il seulement sorti au "bon" moment, dans une France morose qui a bien besoin de se détendre un peu devant un film simple ? À la vue du succès, il faut croire que le moral
des français en avait bien besoin...

Amicalement,

Shin.



Pierre 08/07/2008 12:49

Je m'attendais à mieux mais ça reste très sympathique (je suis ch'ti je tiens à le préciser ^^)

Leviath 28/05/2008 14:38

J'ai adoré ce film, ce fut un pur moment de détente et de rigolade !
Mes parents ont même pleuré de rire lors de la fameuse "tournée"...pas prise de tête,pas lourd pour un sou : à voir vraiment !

À propos du blog

LA SHINÉMATHÈQUE
  La Shinémathèque
« La connaissance s'accroît en la partageant.»

s :  CINEMA ACTUALITE MUSIQUE BLOG MANGA CINEMA / TV LA SHINEMATHEQUE
:
Bienvenue dans mon humble chez moi ! J'espère que le voyage nous plaira et vous donnera envie de revenir et, pourquoi pas de participer. Qu'il s'agisse de cinéma, de séries, de musique ou d'autres absurdités, je serai toujours ravi de lire vos avis ; qu'ils soient positifs... ou négatifs ! ;-)

Rechercher

La Pin-up du mois

  La Pin-Up du mois

 

         VOIR TOUTES LES PIN-UP   

Les Listes du Shinéphile

Dans le compteur

          Déjà

      visiteurs !

 

Actuellement, il y a curieux sur ce blog...