Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 00:00
Godsen, expérience interdite
Réalisé par Nick Hamm, sorti le 16 Juin 2004

Avec Robert De Niro, Greg Kinnear, Rebecca Romijn-Stamos, Cameron Bright, Jake Simons, Merwin Mondesir, Elle Downs, Raoul Bhaneja ...

"Traumatisés par l'assassinat de leur fils Adam (Cameron Bright le jour de ses huit ans, Jessie (Rebecca Romijn-Stamos) et Paul (Greg Kinnear) se tournent vers le docteur Richard Wells (Robert De Niro) pour tenter l'impossible. Dans une tentative désespérée pour retrouver en vie leur enfant, le couple fait appel à la recherche génétique et parvient à obtenir un clone. Pour eux, le miracle semble acquis et le "nouvel" Adam grandit, heureux, jusqu'à son huitième anniversaire...
Soudain assailli de rêves horribles, le jeune garçon n'est plus lui-même. En proie à de terribles et inexplicables "flashbacks", il semble développer une toute autre personnalité que la sienne. Pour Jessie et Paul, c'est le début du pire des cauchemars...
"




Mon avis
:
L'image “http://i184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/icon_bof.gif?t=1201078413” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif




Il y avait de quoi attendre beaucoup de ce film. Tout d'abord, le réalisateur avait signé précédemment The Hole, un petit thriller adolescent sans prétention mais rudement efficace. Ensuite et surtout, le casting avait de la gueule, réunissant la charmante Rebecca Romijn, le sympathique Greg Kinnear et l'inimitable Robert De Niro. Enfin, il y avait cette bande annonce percutante laissant
présager un thriller oppressant sur fond de clonage des plus réjouissants. Seulement voilà, le soufflet retombe bien vite !

Passée la première moitié passable du film qui met en avant la disparition de l'enfant, sa "renaissance" et les changements qui commencent à s'opérer en lui, le film change de cap et vire au délire grotesque. Robert De Niro (campant ici en totale roue libre une sorte de Docteur Frankenstein foireux) avait pourtant prévenu que le jeune Adam risquait de ressentir douloureusement le moment de "sa (première) mort"... Seulement les raisons servant à expliquer le changement comportemental du sale gosse s’avèrent terrbiblement grotesques lorsqu'elles nous sont révèlées. Et là, c'est le drame comme dirait l'autre.

Chérie, j'ai ressucité le gosse !

En un instant, tout ce qui permettait au film de bénéficier d'une ambiance très particulière et d'une histoire franchement flippante se casse complètement la gueule. En un instant, le film devient totalement ridicule en étant trop démonstratif et donnant trop d'explications (risibles). En un instant (ce qui est pire), Robert De Niro sombre dans le grotesque absolu et son interprétation de ce Docteur Frankenstein moderne (qui aurait permis un parallèle assez amusant avec le film éponyme de Kannaeth Branagh où il campait la créature) tombe à plat.  Notre bon vieux savant fou s'avère donc plus ridicule que crédible et bien  plus pathétique que flippant. Quant à De Niro, il accumule encore une casserole à une filmographie de plus en plus inégale (heureusement, en passant à la réalisation, il semble s'être racheté).

En conclusion, Godsend est un film qui possédait un potentiel intéressant, mais qui  ne tient finalement aucune de ses promesses et finit même par s'auto-saborder par l'accumulation de ridicule dont il fait preuve.  Indéniablement en effet, le lon-métrage souffre du temps qui passe. Chaque minute supplémentaire apportant son lot supplémentaire d'invraisemblable et de grotesque. Et malgré tout la bonne volonté dont on peut faire preuve (ne serait-ce que pour le casting), Godsend est vraiment loin de laisser
un souvenir franchement impérissable. La preuve, j'avais écrit ce billet à l'occasion de la sortie du film (il y a un moment donc) et je n'en garde aucun souvenir. Seulement de la déception.


Pour voir d'autres chroniques de films : cliquez-ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gaeru 20/02/2009 04:28

Je n'ai même pas dépasser la demi heure dans ce film ... Pas super bien joué et l'impression étrange d'être face à un téléfilm de l'après midi ... Le moment où le gosse meurt ne dégage aucune émotion... Je l'ai bien vite oublier cette demi heure et vu ta critique j'ai bien fais d'arrêter au bout de 30 minutes ^^

Shin 23/02/2009 17:58



Bonjour Gaeru,

Tu t'es économisé un sacré supplice et tu y as gagné du temps pour faire quelque chose d'autrement plus intéressant car, effectivement, il n'y a rien à sauver de ce film sans âme...

Amicalement,

Shin.



Léopold 12/01/2009 08:47

Même sentiment qu'Olivier, je l'ai vu (et au cinéma même) mais je n'en ai qu'un vague souvenir. Cette critique m'a permis de vite décoder dans ma mémoire l'endroit où il se trouvait et j'avoue être plutôt déçu. Oui des explications assez abracadabrantes, je préfère Balaguero pour les thrillers avec enfants.

Shin 15/01/2009 21:29



Bonsoir Léopold,

C'est clair que Balaguero ne boxe pas du tout dans la même catégorie ! Tiens, ça me rappelle d'ailleurs que cela fait maintenant un bon moment que je n'ai regardé l'un de ses films...

Amicalement,

Shin.



eelsoliver 09/01/2009 21:34

Alors là, je sais que j'ai vu ce film mais je ne m'en souviens aboslument pas, c'est dire si ça m'a marqué!

Shin 10/01/2009 12:43



Bonjour Olivier,

Moi aussi, je ne m'en souviens plus du tout ! Heureusement que j'avais gardé cette chronique sous le coude ! ^__^

Amicalement,

Shin.



Baccawine 07/01/2009 09:23

Bonne année Shin! Que bonheur, santé et ciné soient au rendez vous de 2009.Amicalement.

zazou 06/01/2009 16:55

En la nouvelle annéeJe t'envoie par milliersBoules de neige puresEmplies d'un doux murmure:Plein de bonheur pour toiDe lumières et joies.

À propos du blog

LA SHINÉMATHÈQUE
  La Shinémathèque
« La connaissance s'accroît en la partageant.»

s :  CINEMA ACTUALITE MUSIQUE BLOG MANGA CINEMA / TV LA SHINEMATHEQUE
:
Bienvenue dans mon humble chez moi ! J'espère que le voyage nous plaira et vous donnera envie de revenir et, pourquoi pas de participer. Qu'il s'agisse de cinéma, de séries, de musique ou d'autres absurdités, je serai toujours ravi de lire vos avis ; qu'ils soient positifs... ou négatifs ! ;-)

Rechercher

La Pin-up du mois

  La Pin-Up du mois

 

         VOIR TOUTES LES PIN-UP   

Les Listes du Shinéphile

Dans le compteur

          Déjà

      visiteurs !

 

Actuellement, il y a curieux sur ce blog...