Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

Jackpot

Réalisé par Tom Vaughan, sorti le 7 mai 2008
Titre original : What Happens in Vegas

Avec Cameron Diaz, Ashton Kutcher, Rob Corddry, Lake Bell, Treat Williams, Dennis Farina, Queen Latifah ...

"Joy (Cameron Diaz) vient de se faire larguer. Jack (Ashton Kutcher) vient de se faire virer. Ils ne se connaissent pas mais, après une nuit de folie à Las Vegas, la ville de tous les possibles... ils se réveillent... mariés. Ils sont d'accord pour se séparer à l'amiable... mais tout change quand Jack gagne 3 millions de dollars aux machines à sous avec une pièce prêtée par Joy. Pour garder le jackpot, chacun va alors tenter de se rendre insupportable pour dégouter l'autre et le pousser au divorce...
"




Mon avis http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_smile.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_smile.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_smile.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif




Honnêtement, je n'aurai pas cru, mais la jolie surprise du mois s'appelle Jackpot ! Fraîche, enlevée et surtout très drôle, cette comédie romantique m'a bien plu. Le film aurait pu s'appeler Pour le pire et pour le meilleur, mais comme il s'agit déjà du titre d'un formidable film de James L. Brooks avec Jack Nicholson et Helen Hunt, il fallait trouver autre chose. Et, en effet, nos deux tourtereaux vont connaître les joies inversées du mariage dans cette pétillante guerre des sexes qui n'évitent surtout pas de s'amuser de tous les clichés des habitudes tant féminines que masculines que connaît chaque couple qui sombre dans la routine. Ce que est intéressant ici c'est que, si la conclusion rose bonbon du film est cousue de fil blanc et dans la lignée de ce que propose toute comédie romantique de base, le chemin pour y parvenir surprend agréablement par sa singularité. Car, même si le film n'est pas non plus d'une originalité débordante, Tom Vaughan parvient à nous offrir une romance un poil plus réussie que ce qui sort habituellement de Hollywood grâce à cette espèce de love story inversée que propose le film. Ne pouvant évidemment pas échapper au happy end inhérent au genre, il contourne donc habilement ce problème en nous intéressant surtout à la mécanique du couple qui ne se construit évidemment pas sur un simple coup de foudre superficiel (où le paraître prédomine, à l'instar de ce Las Vegas de carte postale où l'image est reine), mais bien sur la durée (qui permet aux gens de vraiment se connaître et s'apprécier à leur juste valeur).

Mais surtout, Jackpot nous fait rire à travers toutes ces vacheries que se font le couple, et qui  nous renvoient inéxorablement à ces sales petites manies qu'on a plus ou moins tous. À la manière de la sitcom Un gars / Une fille, on s'amuse ainsi beaucoup plus de leurs chamailleries et de leurs disputes que de la love story linéaire naissante. C'est en cela que le film se distigue un peu car, lorsqu'il s'appuie plus sur les sentiments que les gags, il faut bien avouer que Jackpot reste assez convenu. Cela dit, même dans ces moments un peu moins intenses, le film pourra compter sur de succulents second rôles ; le pote avocat foireux de Jack et la copine grande gueule de Joy en première ligne. Cherchant tous les prétextes pour se vanner et se balancer les piques les plus vils (le coup du dessin de l'avocat étant assez énorme... ^__^), ces deux-là sont même bien souvent plus drôles que le couple star auquel ils piqueraient presque la vedette !

Interprétés par Lake Bell (qui, bien que vulgaire dans le film, est plus charmante que Cameron Diaz je trouve) et Rob Corddry (qui a un potentiel comique assez extraordinaire qui m'a rappelé un peu celui de Jason Alexander dans la série Seinfeld), ce duo comique fonctionne à merveille bien que, à dire vrai, je ne les connaissais pas du tout avant ce film. Ensuite, pour incarner cette working girl surmenée et cet ado puéril décontracté, on retrouve évidemment Cameron Diaz et Ashton Kutcher. Leur couple fonctionne assez bien à l'écran. Les deux acteurs, coutumiers de ce genre de rôle, sont mordants juste ce qu'il faut et parviennent même à nous attendrir lors du happy end attendu.
Bien sûr, une fois que les deux tourtereaux découvrent qu'ils sont faits l'un pour l'autre, le film devient un peu moins palpitant. Cependant, même si le héros de L'Effet Papillon m'a davantage plu lorsqu'il tombait amoureux de la ravissante Amanda Peet dans l'excellent 7 ans de séduction, Jackpot vaut tout de même franchement le coup d'œil, et même davantage. Pas prise de détente ni prétentieuse, le film remplit allègrement son rôle de divertissement romantique en payant même le luxe d'être un peu plus drôle et attachante que ses  consœurs. Alors pourquoi bouder son plaisir ?


Pour voir d'autres chroniques de films : cliquez-ici

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

tinalakiller 23/11/2008 21:06

sympa mais sans plus !
par contre d'accord avec toi, rob corddy et lake bell piqueraient presque la vedette à cameron diaz et ashton kutcher !!

Amandine 25/06/2008 10:58

Qu'est ce que j'ai pu rigoler devant ce film ! J'ai notamment adoré le coup des torchons mal pliés chez la psychologue.

Sith 28/05/2008 12:53

Je vais peut être me laisser tenter alors :)