Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

Didier Sinclair s'est éteint à l'âge de 43 ans...

Le DJ, musicien et producteur, Didier Sinclair, l'un des porte-drapeaux de la scène électronique française, est décédé jeudi 30 octobre 2008 des suites d'un cancer du poumon à l'âge de 43 ans. Il était également directeur artistique du réseau FG DJ Radio...

http://img129.imageshack.us/img129/7643/didiersinclairvk3.jpg
Extrait de la biographie disponible sur le site officiel de l'artiste : www.didiersinclair.com

"Pionnier de la FM en France, Didier sévit dès janvier 1982 sur différentes radios locales de Montpellier comme animateur et DJ. En 1984, il intègre l'équipe de NRJ Montpellier puis, de 1986 à 1991, celle de Fun Radio. De 1987 à 1991, Didier Sinclair assure une résidence de DJ dans le club le plus pointu du sud de la France : le Phébus. Il s'impose alors comme l'un des précurseurs du mouvement House, ce qui, en plus porté par son succès, le poussera à venir sur Paris fin 1991. En 1992, FG DJ Radio, première radio à avoir adopté un format « musiques électroniques » en France et dans le monde, lui propose un show quotidien mixé. En 1993, Didier Sinclair se voit confier la programmation musicale de FG DJ Radio et sort en parallèle une compilation mixée pour la radio : Rave Action ;  suit un volume 2 qui se vend à près de 150 00 exemplaires. En octobre 1994, Didier interrompt sa collaboration avec FG DJ Radio pour contribuer au développement du projet Going Global Series (G.G.S), un label de musiques électroniques créé et hébergé par Barclay. Il y cumule deux fonctions, consultant et directeur artistique en matière de Dance pour Barclay. Un poste qu'il occupera de juin 1995 à février 1997. En mars 1997, Didier est élu quatrième DJ français, d'après le référendum organisé par le magazine Coda auprès de ses lecteurs. Octobre 1997, il réintègre l'équipe des Djs résidents de FG DJ Radio et prend en charge dès septembre 1998,  le poste de directeur artistique électronique. Il collabore dès lors, au track listing des compilations Dancefloor FG, et occupe une résidence hebdomadaire de mix toujours sur FG DJ Radio chaque jeudi de 23h à minuit."

J'ai conscience que le nom de Didier Sinclair ne parle pas à grand monde, et encore moins à ceux qui ne fréquentent jamais les clubs et n'écoutent pas de musique electro. À ma connaissance, les médias n'ont même pas évoqués sa disparition et sans doute que la plupart s'en moque. Pourtant,  ayant pour ma part fréquenté régulièrement les boîtes de nuit pendant plusieurs années, la disparition de ce DJ m'attriste profondément car il faisait partie de ceux que j'aimais beaucoup. De son premier maxi The Flash it Ep sorti en 1995 sous le nom de projet Mont Blanc jusqu'au récent Feel the wave (j'aimais moins le dernier single sorti, Do you speak ?, en revanche), sans oublier les différentes compilations qu'il supervisa (et notamment les fameuses Dancefloor FG), Didier Sinclair aura réussi maintes fois à faire bouger mon body (et ce n'est pas rien, croyez-moi ! ^__^). Et je ne suis pas le seul dans ce cas puisque, à l'instar de nombreux DJ de l'hexagone, il se produisit dans un nombre incommensurable de villes comme Acapulco, Amsterdam, Athènes, Barcelone, Belgrade, Berlin, Beyrouth, Bruxelles, Casablanca, Copenhague, Dubai,  Hong-Kong, Ibiza, Lisbonne, Londres, Marrakech, Mexico, Miami, Milan, Montréal, Moscou, New York, Prague, Singapour, Sydney, Tel-Aviv ou encore Tokyo. Et vu qu'on ne peut décemment pas citer tous les projets auxquels il a participé, je vais simplement me contenter de vous proposer un petit échantillon de ses clips, ainsi qu'un morceau de l'édition 2007 de la Techno Parade, et finir en disant que 43 ans c'est vraiment jeune...

Didier Sinclair  Lovely Flight

Didier Sinclair & DJ Chris  Heavenly

Didier Sinclair  Feel the wave

Didier Sinclair  Techno Parade 2007 Paris (Live)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

tinalakiller 23/11/2008 19:26

je n'étais pas fan de ce qu'il faisait mais c moche de mourir jeune... RIP