Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

Le garçon qui avait mauvais caractère

Il était une fois un garçon avec un mauvais caractère. Son père lui donna un sac de clous et lui dit, qu'à chaque fois qu'il perdrait patience et se disputerait avec quelqu'un, il devrait en planter un d'en planter un dans la barrière du jardin.

Le premier jour, le jeune garçon planta 37 clous dans la barrière.

Les semaines qui suivirent, à mesure qu'il apprenait à ne plus s'emporter pour un oui ou un non, il plantait de moins en moins de clous dans la barrière. Il avait fini par découvrir que c'était bien plus facile de se contrôler que de planter des clous dans la barrière.

Enfin, arriva un jour où le garçon sut parfaitement contrôler son humeur et ne planta aucun clou dans la barrière. Il alla alors voir son père pour lui annoncer que, aujourd'hui, il n'avait planté aucun clou. Ce dernier lui suggéra alors de retirer un clou de la barrière pour chaque jour où il n'aurait pas perdu patience.

Les jours passèrent et, un beau jour, le garçon put finalement annoncer à son père qu'il ne restait plus aucun clou à retirer de la barrière. Le père prit par la main de son fils, l'amena devant la barrière et lui dit :
« Mon fils, tu as bien travaillé, tu t'es bien comporté, mais regarde tous les trous qu'il y a dans la barrière. Elle ne sera jamais plus comme avant. À chaque fois que tu perds patience, que tu te disputes avec quelqu'un et que tu lui dit quelque chose de méchant, cela laisse des plaies exactement comme celles-ci. Tu peux enfoncer un couteau dans un homme et après lui retirer, mais il restera toujours une blessure. Peu importe combien de fois tu t'excuseras, la cicatrice demeurera pour toujours. Une offense verbale est aussi néfaste qu'une offense physique.  Les amis sont des joyaux rares et précieux. Ils nous font rire et nous encouragent à réussir.  Ils nous prêtent une oreille attentive, nous soutiennent quand on en a besoin et sont toujours prêts à nous ouvrir leur cœur..
 

Le garçon qui avait mauvais caractère

« Ce n'est ni l'amitié ni la bonté qui nous manquent, mais nous qui manquons à l'amitié et à la bonté. » (Marcel Jouhandeau)

(Fable métaphorique / Auteur inconnu)


Pour consulter d'autres fables : cliquez-ici

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Franck C. 06/01/2010 13:43


Joli texte. Je l'avais déjà lu quelque part, mais il est bon de le relire de temps à autres, il contient tellement de vérité.

Je ne sais pas si je suis un de tes amis (réel, mais virtuel, cela va de soi), mais j'en profite tout de même pour te souhaiter une bonne année 2010, avec plein de bons films, et d'autres choses
qui ne me regardent pas ;) !

A bientôt ici ou ailleurs.


Vance 06/01/2010 08:36


Jolie métaphore. Un peu de vague à l'âme ?