Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 23:00
Tous les mois, je vous présenterai un album musical que j'apprécie. Il pourra s'agir d'une nouveauté ou non, d'un artiste français ou étranger, peu importe le style musical. Ce mois-ci, je vous parlerai donc de la compilation Les 100 plus belles chansons de Jacques Brel sorti le 29 septembre 2008.

http://img391.imageshack.us/img391/512/jacquesbrellescentplusbgt3.jpg
Jacques Brel - La chanson des vieux amants.

Tracklist (disque 1) :
   1. Amsterdam
   2. Grand Jacques (C'est trop facile)
   3. Il pleut (Les carreaux)
   4. Le diable (Ça va)
   5. Il nous faut regarder
   6. Il peut pleuvoir
   7. Quand on n'a que l'amour
   8. Les pieds dans le ruisseau
   9. La bourrée du célibataire
 10. J'en appelle
 11. Heureux
 12. Au printemps
 13. Je ne sais pas
 14. La lumière jaillira
 15. Voir
 16. L'aventure
 17. La valse à mille temps
 18. Seul
 19. Je t'aime
 20. Les Flamandes                                           
Tracklist (disque 2) :
  
1. Ne me quitte pas
   2. Isabelle
   3. La tendresse
   4. La colombe
   5. Maricke
   6. Le moribond
   7. On n'oublie rien
   8. Le prochain amour
   9. L'ivrogne
 10. Les prénoms de Paris
 11. Les bourgeois
 12. Les paumés du petit matin
 13. Une île
 14. Madeleine
 15. Bruxelles
 16. Chanson sans paroles
 17. Les biches
 18. Le Caporal Casse-Pompon
 19. La statue
 20. Le plat pays                                      

Jacques Brel - Le dernier repas.

Tracklist (disque 3) :
   1. Rosa
   2. Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ?
   3. Les bonbons
   4. Les vieux
   5. La Parlotte
   6. Le dernier repas
   7. Titine
   8. Au suivant
   9. Les Toros
 10. La Fanette
 11. J'aimais
 12. Les filles et les chiens
 13. Les bigotes
 14. Les fenêtres
 15. Quand maman reviendra
 16. Les amants de cœur (The lovers)
 17. Ces gens-là
 18. Jef
 19. La chanson de Jacky
 20. Les bergers
Tracklist (disque 4) :
   1. Le tango funèbre
   2. Fernand
   3. Mathilde
   4. L'âge idiot
   5. Grand-mère
   6. Les désespérés
   7. Mon enfance
   8. Le cheval
   9. Mon père disait
 10. La... La... La...
 11. Les cœurs tendres
 12. Fils de...
 13. Les bonbons
 14. À jeun
 15. Le gaz
 16. Les moutons
 17. J'arrive
 18. Vesoul
 19. L'Ostendaise
 20. La chanson des vieux amants                       
 
Jacques Brel - Madeleine.

Tracklist (disque 3) :
   1. La quête
   2. Je suis un soir d'été
   3. Regarde bien petit
   4. Comment tuer l 'amant de sa femme quand on a été élevé comme moi dans la tradition ?
   5. L'éclusier
   6. Un enfant
   7. La bière
   8. La chanson de Van Horst
   9. L'enfance
 10. Orly
 11. Voir un ami pleurer
 12. La ville s'endormait
 13. Jojo
 14. Jaurès
 15. Vieillir
 16. Le Bon Dieu
 17. Les remparts de Varsovie
 18. Knokke-Le Zoute tango
 19. Le lion
 20. Les Marquises

Jacques Brel - Les vieux.

En quelques mots :

Il y a aujourd'hui plus de 30 ans, disparaissait bien trop tôt l'immense Jacques Brel ; celui que je considère comme le meilleur interprète qu'il m'ait été donné d'entendre ! Atteint d'un incurable cancer du poumon, l'artiste décédera donc de façon prématurée (49 ans, pensez bien...) à l'hôpital Avicienne de Bobigny (en région parisienne) le 9 octobre 1978. D'une générotisté rare, aussi bien dans la vie que dans son art, il offrira à ses fans un ultime cadeau : l'album Les Marquises, enregistré en 1977 alors qu'il était déjà très malade, et qui sera donc son dernier. Riche de titres qui ont marqué la chanson française (Amsterdam, Quand on a que l'amour, La valse à mille temps, Ne me quitte pas, Les bourgeois, Une île, Le plat pays, Madeleine, Les vieux, Le dernier repas, La Fanette, Ces gens-là, Jef, La chanson de Jacky, Fernand, Mathilde, Mon enfance, Le gaz, Vesoul, La chanson des vieux amants, La quête, Orly, Jojo, Le Bon Dieu, Les Marquises ...), sa carrière musicale est difficilement condensable tant elle nous illumine par sa constance dans l'excellence. Car, même dans les chansons les plus légères ou les moins abouties de sa discographie, l'interprétation du Grand Jacques n'a jamais été médiocre. Je vous passerai donc les détails de sa discographie (ne pouvant être suffisamment exhaustif à mon goût) et vous éviterai également la biographie trop académique (étant donné que les médias l'ont déjà largement commentée ses derniers jours).

On se rappelera tout de même que ce touche-à-tout génial né le 8 avril 1929 (dans la commune bruxelloise de Schaerbeek) adorait son pays ("Le plat pays" en étant évidemment le témoignage le plus connu), tout en restant particulièment lucide et critique par rapport à cette terre qui l'a vu naître ("La Belgique, c'est un terrain vague où des minorités se disputent au nom de deux cultures qui n'existent pas" disait-il). On se souviendra aussi que, en dehors de la musique (c'était véritablement un auteur, compositeur et interprète d'exception), Jacques Brel aimait beaucoup le cinéma
également. Ainsi, quand il se retira un temps de la chanson en 1966, il en profita pour tourner sous la direction de Philippe Fourastié (La bande à Bonnot en 1968), Marcel Carné (Les assassins de l'ombre en 1970), Claude Lelouch (L'aventure, c'est l'aventure en 1972) ou encore Édouard Molinaro (L'emmerdeur en 1973). Il s'essaya aussi à la mise en scène à deux reprises ; pour Franz en 1971 et Far West en 1973. Prouvant une fois encore l'étendue de son savoir-faire artistique, outre le fait de jouer et de réaliser ces deux films, il en écrit également le scénario. Et quand il pris la direction d'une autre inaccessible étoile en 1974 (ayant depuis bien longtemps fait briller celle du génie), Jacques Brel n'avait vraisemblablement pas donné tout la richesse qu'il possédait en lui ; laissant une famille, ses enfants et des millions d'orphelins dans le monde continuer à faire vivre son impérissable souvenir.

Pour un artiste aussi complet et tellement inégalable, les hommages ne sont jamais superflus (car il faut sans cesse perpétuer sa mémoire et faire découvrir son œuvre aux plus jeunes d'entre nous) ; son humilité dusse-t-elle en souffrir. Ce coffret commémoratif, riche de chansons merveilleuses (les "100 plus belles" nous promet-on), ne déroge donc évidemment pas à la règle. Lorsque j'ai commencé cette rubrique musicale, je m'étais interdit de parler des best-of en tout genre pour me consacrer aux "vrais" albums (studio de préférence). Mais, à artiste exceptionnel article exceptionnel. En outre, comme je l'évoquais un peu plus haut, je serai bien incapable de choisir un seul album parmi toute sa discographie. Toutes ces chansons ayant contribué à la légende de Brel me semblant pratiquement indispensables (même si j'avoue en écouter plus volontiers certaines que d'autres) pour appréhender l'étendue de son art. Les mélodies sont imparables (tantôt entraînantes, tantôt émouvantes, souvent les deux), les mots sonnent justes et leur beauté nous transporte (Brel parvenant autant, et avec une facilité déconcertante, à nous amuser, nous bouleverser qu'à nous interroger). Mais surtout, Jacques Brel est l'interprétation faite homme. Captivante, magistrale, grandiose, sublime, sa voix est inimitable et encore plus irremplaçable. Je ne compte même plus les frissons qui m'ont parcouru pendant que j'écoutais l'essentiel Ne me quitte pas... Rien n'est petit chez Brel, tout est grandiose. Je pourrais donc largement conseiller l'achat de sa discographie intégrale. Mais, pour ceux qui ne peuvent se permettre une telle dépense, Les 100 plus belles chansons constitue un compromis tout à fait appréciable. Le titre ne ment pas, le meilleur de Brel est ici réuni. Intemporel et brillant, cet album anniversaire est à écouter sans aucune modération ; l'abus de Brel étant fortement conseillé pour la santé de l'esprit...

Jacques Brel - Mon enfance.

L' incontournable :  Ne me quitte pas
                                      ...et tellement plus encore !


Le coup de cœur :   La chanson des vieux amants

                                      ...chercher celles qui ne le sont pas iraient sans doute plus vite !


Jacques Brel - Ne me quitte pas.


Des extraits sont en libre écoute sur le site de Amazon : cliquez-ici

Pour redécouvrir l'album du mois passé : cliquez-ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Shin - dans Musique
commenter cet article

commentaires

dasola 25/10/2008 21:51

Bonsoir Shin, Brel fut, est et sera toujours un grand chanteur, interprète. Il me manque. C'est bien ce genre d'anniversaire de commémoration: 30 ans et hop, on nous sort moults coffrets. Cet album des 100 chansons de Brel est une bonne idée. Et quand on pense 100 chansons, c'est énorme. Bonne soiré et merci.

Shin 31/10/2008 12:06



Bonjour Dasola,

Ce sont les effets pervers des commémorations en tout genre, que pouvons-nous y faire ? Même si ce coffret est finalement une très bonne idée et que c'est toujours bien de rappeler aux plus
jeunes d'entre nous le souvenir d'un artiste aussi important que Brel.

Amicalement,

Shin.



Dominique 25/10/2008 11:54

Vous avez fait là un bel article avec beaucoup de documentation. On dirait que toutes les chansons de Brel sont dans ce coffret même les moins connues... J'ai bien aimé l'Emmerdeur où Jacques Brel et Lino Ventura forment un duo remarquable. Je me souviens aussi des " Risques du métier" où Brel jouait le rôle d'un instituteur accusé faussement d'abus sexuels par une élève ( Delphine Deysieux très connue alors, pour son rôle dans un feuilleton télévisé).Brel était un artiste complet.

Shin 31/10/2008 12:08



Bonjour Dominique,

Merci de tes compliments (on peut se tutoyer ? c'est une coutume sur le net ! ^__^).

Il y a certains films de Brel que je n'ai pas vu depuis une éternité et dont je ne me souviens plus vraiment. Les risques du métier fait partie des ceux-là (l'ai-je vraiment vu au fait
?) et ton commentaire me donne envie de m'y pencher plus sérieusement.

Amicalement,

Shin.



Anyone 16/10/2008 18:25

Bonsoir,Si j'apprécie Brassens et Ferré c'est plus pour leur engagement et leurs opinions politiques que leur voix. Brel est sans conteste le plus grand interpète, sur ce point là. :)Concernant sa filmographie, je ne connais que certains rôles et mon préféré reste celui de François Pignon dans L'Emmerdeur.Amicalement,
Anyone.

Oreo33 15/10/2008 20:49

Pas vu ses performances dans les films. C'est assez fou de voir que de tout âge cet artiste est très apprécié. Je ne connais que ses chansons les plus populaires mais certaines me sont "précieuses" (accent gollumien) car ce sont des amis ou de la famille qui me les ont fait découvrir. Une préférence pour Une Valse à Mille Temps (et son articulation, les bourgeois) et le magnifique la quête adaptée en CF par l'auteur de la comédie musicale l'homme de la mancha. Ah souvenirs tu pourrais me prêter cet épisode de Code Quatum stp ?Un charme rétro de ces chansons mais qui sont inoubliables (roulement de r). JCVD toujours attaché au biopic de l'artiste ?

Shin 21/10/2008 13:09



Bonjour Oreo,

Désolé de cette réponse tardive, mais de quel épisode de Code Quantum parles-tu ?

Sinon, je n'étais pas au courant pour JCVD...

Amicalement,

Shin.



Gunter 15/10/2008 18:58

Merci de rendre hommage à cet artiste pour les 30 ans de sa disparition.Amsterdam reste une de mes chansons préférées: désolé de ne pas être original!

À propos du blog

LA SHINÉMATHÈQUE
  La Shinémathèque
« La connaissance s'accroît en la partageant.»

s :  CINEMA ACTUALITE MUSIQUE BLOG MANGA CINEMA / TV LA SHINEMATHEQUE
:
Bienvenue dans mon humble chez moi ! J'espère que le voyage nous plaira et vous donnera envie de revenir et, pourquoi pas de participer. Qu'il s'agisse de cinéma, de séries, de musique ou d'autres absurdités, je serai toujours ravi de lire vos avis ; qu'ils soient positifs... ou négatifs ! ;-)

Rechercher

La Pin-up du mois

  La Pin-Up du mois

 

         VOIR TOUTES LES PIN-UP   

Les Listes du Shinéphile

Dans le compteur

          Déjà

      visiteurs !

 

Actuellement, il y a curieux sur ce blog...