Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

Hommage à Stan Winston

http://www.cryptomundo.com/wp-content/uploads/0115_stanwinston.jpg

 

Le génie des effets spéciaux traditionnels Stan Winston est décédé ce dimanche 15 juin 2008 à l'âge de 62 ans des suite d'un myélome multiple, un cancer qui affecte notamment la moelle osseuse contre lequel il luttait depuis plusieurs annés, à sa résidence de Malibu.

Né le 7 avril 1946 à Richmond, en Virginie, Stan Winston se destine à l’origine à devenir comédien, mais sa carrière prend un tournant fondamental lorsqu'il découvre l'univers des maquillages et des effets spéciaux. Sa vocation est née. Rapidement récompensé par deux Emmy Awards successif pour ses travaux sur les téléfilms Gargoyles en 1972 et L'autobiographie de Miss Jane Pittman et 1974, il commence à se faire connaître du public en 1978 grâce à Diana Ross qui fait appel à lui pour concevoir les créatures de The Wiz, version new-yorkaise black du Magicien d’Oz réalisée par Sydney Lumett dans laquelle jouent également Richard Pryor et un certain Michael Jackson. Il est nommé aux Oscars une première fois en 1981 grâce à son travail sur Heartbeeps d'Allan Arkush avant de rejoindre Rob Bottin pour élaborer les effets de métamorphoses de The Thing de John Carpenter en 1982. Il travaillera à nouveau avec le maître de l'horreur en 1984 sur Starman.

Formidable technicien des effets spéciaux non digitaux, il avait participer à la naissance des créatures les plus mémorables du septième art. C'est ainsi lui qui sera chargé par James Cameron de concevoir les maquillages d’Arnold Schwarzenegger et le cyborg mécanique pour Terminator en 1984. Deux ans plus tard, et toujours pour James Cameron, il crée la gigantesque reine d’Aliens et ses rejetons extra-terrestres ; ce qui lui vaudra un premier Oscar. L'année suivante, il travaille pour John McTiernan et élabore le costume de l'inoubliable chasseur extra-terrestre qu'incarnera Kevin Peter Hall dans Predator. En 1991, il transforme physiquement Johnny Depp pour les besoins du film Edward aux mains d'argent avant de faire de même un an plus tard avec Danny De Vito dans un autre film de Tim Burton : Batman, le défi. Entre temps, il aura gagné deux Oscars supplémentaires (effets visuels et maquillages) pour son travail sur Terminator 2 : le Jugement dernier. L'année qui suit, il remporte un nouvel Oscar grâce aux dinosaures animatroniques qu'il a conçu pour le Jurassic Park de Steven Spielberg. Ce sera également son équipe qui se chargera des effets visuels non digitaux des autres films de la saga, tout comme elle le fera pour les Terminator (Stan Winston avait d'ailleurs commencé à travailler sur le prochain volet réalisé par McG, Terminator Salvation : The Future begins).

Il s'était également essayé à la réalisation ; on retiendra surtout Pimpkinhead : le Démon d'Halloween (et son créature d'outre-tombe splendide) et le clip géant Ghosts pour Michael Jackson (qui avait également fait appel bien des années avant à l'autre expert en la matière, Rick Baker, pour les effets visuels d'un certain Thriller...). Parmi ses autres créations notables, on peut citer les monstres du
The Monster Squad de Fred Dekker, les vampires d'Entretien avec un vampire de Neil Jordan, les gorilles agressifs du Congo de Frank Marshall, les mutants de la version de L'île du Docteur Moreau réalisée John Frankenheimer (la seule réussite du film, par ailleurs), la créature de The Relic réalisé par Peter Hyams, les jouets animés du Small Soldiers de Joe Dante, les robots d'A.I. Intelligence Artificielle de Steven Spielberg, les miniatures de Pearl Harbor réalisé par Michael Bay, les cannibales du Détour Mortel de Rob Schmidt, le croque-mitaine de Nuits de terreur réalisé par Jonathan Liebesman, les effets visuels du Big Fish de Tim Burton. Dernièrement, il avait crée les magnifiques armures du film Iron Man de Jon Favreau et avait rejoint son ami James Cameron pour les besoins de son futur Avatar.

Son décès prématuré (62 ans quand même, c'est bien jeune...) laisse dans le deuil sa femme, un fils, une fille et des millions de cinéphiles du monde entier...

http://img517.imageshack.us/img517/7577/winstonbookgt1.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Baccawine 26/06/2008 17:54

C'est en effet un grand bonhomme des effets visuels qui tire sa révérence. Il m'aura bluffé plus d'une fois, notamment avec Edward aux mains d'argent, film que j'adore. Amicalement

Shin 26/06/2008 18:07



Bonjour Baccawine,

Edward aux mains d'argent est également un film que je ne me lasse pas de regarder encore et encore...

Stan Winston va beaucoup nous manquer.

Amicalement,

Shin.



Gally 23/06/2008 21:50

Grosse perte pour le cinéma que la mort de ce monsieur qui a fait frissonner des générations de cinéfiles avec ses créatures fascinantes , avec Roy Scheider , ce sont deux énormes pertes pour moi ...