Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 00:00
Peter Graves
« Bonjour, Monsieur Phelps. Votre mission, si toutefois vous l'acceptez... ».

Avec la disparition de Peter Graves le 14 mars 2010, c'est une véritable légende du petit écran qui s'éteint.  Alors âgé de 83 ans, le célèbre patron de l'IMF (Impossible Mission Force)
aurait été retrouvé dimanche dernier à son domicile de Pacific Palissades, près de Malibu, après avoir succombé à une attaque cardiaque.

Peter Graves, de son vrai nom Peter Aurness, est né le 18 mars 1926 à Minneapolis. Il devient speaker à la radio dès l'âge de 16 ans et, après avoir passé deux ans dans l'US Air Force, il étudie l'art dramatique à l'Université du Minnesota. Dès le début des années 1950, il commence à apparaître au cinéma et à la télévision.
Avant de s'afficher dans le film de science-fiction bisseux It conquered the world de Roger Corman en 1956 (aux côtés de Lee Van Cleef et Dick Miller), il aura tout même réussi à s'illustrer alors qu'il n'a même pas trente ans ! sous la direction de réalisateurs aussi prestigieux que Billy Wilder (Stalag 17), John Ford (Ce n'est qu'un au revoir), Jacques Tourneur (Un jeu risqué ), Otto Preminger (Condamné au silence) ou encore Charles Laughton (La Nuit du chasseur). Pour ce dernier, il campe en 1955 le fameux compagnon de cellule de Robert Mitchum, celui qui a précisément caché un énorme butin que le sinistre Révérend Powell va tenter de récupérer par tous les moyens (im)possibles. Déjà à l'époque, Peter Graves tourne beaucoup pour le cinéma, si bien que son visage est rapidement familier du public. Néanmoins, la reconnaissance lui viendra surtout de la télévision, une poignée d'années plus tard.

À partir de 1967, il incarne donc "Monsieur" Jim Phelps, l'imperturbable cerveau au regard bleu acier de l'équipe d'espionnage Mission : Impossible, et ce dès la seconde saison ; succédant ainsi de fait à l'ancien chef de l'IMF, Dan Briggs (que campe Steven Hill durant la première saison). Il tiendra le rôle dans cent quarante-trois épisodes jusqu'à la fin de la série, en 1973. Il reprendra ensuite son rôle dès 1988 à l'occasion de la "résurrection" tardive de la série, Mission : Impossible, 20 ans après, qui s'achève sur un échec commercial après moins de deux saisons, et trente-cinq épisodes  tournés jusqu'en 1990 (aujourd'hui, suite à de multiples rediffusions, la série jouit malgré tout d'un certain aura auprès du public). Infiltrations complexes à base de masques réalistes, maquillages élaborés, gadgets en tout genre sur fond de ce thème musical si caractéristique composé par Lalo Schifrin... Mission : Impossible a acquis au fil des années un véritable statut de série culte et aura même droit – à l'instar d'autres séries mythiques comme Chapeau melon et bottes de cuir, Drôles de dames
ou prochainement L'Agence tout risque à son adaptation cinématographique en 1996. Finalement peu respectueux de l'univers original, le film de Brian de Palma connaîtra malgré tout l'honneur de deux séquelles, l'une signée John Woo en 2000 et  l'autre de J. J. Abrams en 2006. Et même s'il se murmure que le créateur d'Alias, LOST et Fringe aurait proposé à "Jim Phelps" d'apparaître dans le quatrième volet de la franchise cinématographique avant sa dispartion prématurée, Peter Graves ne retrouvera jamais un tel rôle (pour lequel il avait d'ailleurs reçu un Golden Globe en 1971).

Ayant pourtant endossé plus d'une centaine de rôles en plus de 60 ans de carrière, l'acteur n'aura effectivement jamais réussi à  faire
véritablement oublier  l'icône télévisuelle qu'il était devenu grâce à la série créée par Bruce Geller. Malgré tout, Peter Graves aura tout même réussi à s'illuster avec succès au cinéma auprès des amateurs du trio de réalisateurs et scénaristes formé par David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker en incarnant le loufoque commandant de bord Clarence Oveur dans leur cultissime Y a-t-il un pilote dans l'avion ? en 1980 et sa séquelle (toujours signée par les ZAZ deux ans plus tard). Pour l'occasion, il partage alors l'affiche aux côtés de Lloyd Bridges (qui sévira de nouveau dans la série des Hot Shots!), Leslie Nielsen (le fameux Frank Drebin de la saga Police Squad / The Naked Gun), Robert Hays, Julie Hagerty ou encore l'inénarrable William Shatner. Pour Barry Sonnenfeld, il se prêtera ensuite aussi au jeu des caméos en 1993 pour Les Valeurs de la famille Adams et en 2002 pour Men In Black 2. Guest régulier de séries télévisées inoubliables comme  La Croisière s'amuse ou Arabesque, Peter Graves s'était fait plus rare sur écrans américains depuis quelques années. Néanmoins, les téléspectateurs avaient toutefois pu le voir apparaître occasionnellement dans des séries à succès telles que Sept à la Maison (où il interprétait le grand père de la famille Camdem), Cold Case ou encore Dr [H]ouse.

Dernièrement, en octobre dernier, Peter Graves
s’était vu décerner la 2391e étoile du Walk of Fame sur le Hollywood Boulevard de Los Angeles accompagné de son épouse Joan, de ses enfants et petits-enfants. Une reconnaissance certes tardive, mais tout à fait méritée et à la hauteur de la légende qu'il incarnait, et continue d'incarner encore aujourd'hui pour plusieurs générations de fans.


Partager cet article

Repost 0
Published by Shin - dans Artistes
commenter cet article

commentaires

Tietie007 20/01/2011 16:44



Adieu, Mr Phelps !



411 web canada usa 03/06/2010 03:45



Avec la disparition de Peter Graves le 14 mars 2010 hommage
meriter



dasola 16/03/2010 19:37


Bonsoir Shin, et oui, encore un de moins. Pour moi, il restera Mr Phelps et sa bande magnétique auto-détruite avec en fond sonore, la musique de Lalo Schifrin. Bonne soirée.


tinalakiller 16/03/2010 17:37


RIP :(


gaeru 16/03/2010 17:31


Bien triste nouvelle oui :(


À propos du blog

LA SHINÉMATHÈQUE
  La Shinémathèque
« La connaissance s'accroît en la partageant.»

s :  CINEMA ACTUALITE MUSIQUE BLOG MANGA CINEMA / TV LA SHINEMATHEQUE
:
Bienvenue dans mon humble chez moi ! J'espère que le voyage nous plaira et vous donnera envie de revenir et, pourquoi pas de participer. Qu'il s'agisse de cinéma, de séries, de musique ou d'autres absurdités, je serai toujours ravi de lire vos avis ; qu'ils soient positifs... ou négatifs ! ;-)

Rechercher

La Pin-up du mois

  La Pin-Up du mois

 

         VOIR TOUTES LES PIN-UP   

Les Listes du Shinéphile

Dans le compteur

          Déjà

      visiteurs !

 

Actuellement, il y a curieux sur ce blog...