Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA SHINÉMATHÈQUE

LA SHINÉMATHÈQUE

« La connaissance s'accroît en la partageant. »

Enfin veuve

undefinedRéalisé par Isabelle Mergault, sorti le 16 janvier 2008

Avec Michèle Laroque, Jacques Gamblin, Wladimir Yordanoff, Tom Morton, Valérie Mairesse, Claire Nadeau, Eva Darlan, Caroline Raynaud ...

"Anne-Marie (Michèle Laroque) vient de perdre son mari (Wladimir Yordanoff) dans un accident de voiture. Elle est enfin libre d'aimer celui qu'elle voit en cachette depuis deux ans (Jacques Gamblin). Mais elle n'a pas prévu que sa famille, pétrie de bons sentiments, a décidé de rester à ses côtés pour la soutenir dans son chagrin. Anne-Marie se retrouve alors encore plus prisonnière que lorsqu'elle était mariée..." 



 Mon avis :  http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_smile.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_bof.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif http://s184.photobucket.com/albums/x158/GeniusTF/th_icon_none.gif


Suite au triomphe de son premier film, Je vous trouve très beau (que j'avais plutôt bien aimé au demeurant), Isabelle Mergault passe à nouveau derrière la caméra pour nous conter une comédie romantique sans autre prétention que nous divertir.

Seulement, même sans grande(s) prétention(s), ce film laissait présager la perspective d'un moment sympathique, en nous divertissant justement. Malheureusement, le film d'Isabelle Mergault ne passionne pas. À alterner sans cesse entre comédie et drame, le film ne semble pas savoir où se diriger (tout comme son héroïne). Et si on sourit devant la rugosité outrancière du personnage joué par Wladimir Yordanoff, on  aen suite peu d'occasions de rire si l'on connaît la bande-annonce (qui, comme trop souvent, est un "parfait" patchwork de toutes les scènes amusantes du film). Surtout, l'aspect "pièce de théâtre" filmé est trop flagrant, jusque dans l'interprétation de certains acteurs (Jacques Gamblin étonnemment peu convaincant ou Tom Morton franchement agaçant). Du coup, les dialogues, qui auraient été parfaits s'ils avaient été exprimés sur scène dans un vaudeville comme les aimait Feydeau, sonnent ici faux à cause d'une manque manifeste de dynamisme. Assez bon dans sa première demi-heure donc, l'intérêt du film baisse trop radicalement dans sa seconde partie bien trop gentillette et manquant singulièrement de mordant.


Pour le reste, cette comédie populaire s'en tire pas trop mal grâce à la fraîcheur de son interprète principale (même si l'introduction chantée par ses soins est un moment assez pénible de par sa durée excessive) et le talent trop souvent oublié de l'excellente Valérie Mairesse (pour les amateurs de "30 millions d'amis", notons aussi qu'un caniche a rarement été aussi attachant ! ^^). Distrayant sans être franchement divertissant, le film d'Isabelle Mergault est aussi vite vu qu'oublié. À voir (éventuellement) sur petit écran...


Pour voir d'autres chroniques de films : cliquez-ici

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

dasola 07/03/2008 10:17

Je confirme à voir (très très) éventuellement quand il passera à la télé (C'est quand même très raté). Mais moi aussi j'aime le caniche ainsi que Valérie Mairesse que j'aimerais voir dans d'autres films car elle a beaucoup de talent dans le registre comique.